L’haricot magique de noël 2009

Salut mes petites Rennes, j’espère que vous avez passé de joyeuses fêtes de Noël.

Pour cette occasion j’avais envie de vous raconter un très beau souvenir de 2009 lorsque j’ai appris qu’un haricot magique s’était glissé dans mon ventre ( bien évidemment car on ne va pas faire un cours d’éducation sexuelle là tout de suite :), et était déjà bien au chaud depuis 1 mois. Alors oui Noel 2009 restera à jamais graver dans mon coeur et  mes vergetures aussi (je suis mauvaise langue car j’en ai pas tant que ça).

40268_418229414219_724184219_4998259_1913776_n

Le 24 décembre 2009, j’étais seule à la maison quand soudain j’ai eu envie de faire pipi sur un stylet magique. Je sentais bien que quelque chose avait changé mais après le dernier test négatif je n’étais pas pressée … d’être déçue à nouveau, alors je l’avais conservé précieusement et j’avais dit à Mister T qu’il était négatif ( je t’entends … « oh la vilaine » mais je voulais lui faire une surprise si toutefois c’était la bonne).

Et là, je vois que celui ci est POSITIF, je lis la notice 2/3 fois pour être sûre d’être sûre :), j’ai l’impression que tout tourne autour de moi, mes pieds ne touchent plus terre. Toute la matinée, les sentiments se bousculent dans ma tête entre euphorie et doutes…  rires et larmes de joie… C’était assez surréaliste comme sensation, indescriptible vraiment . Je me souviens d’avoir sauté de joie (littéralement tel un kangourou) et la minute suivante d’être allongée sur le canapé la tête en arrière en fixant le plafond comme s’il y avait des étoiles, je souriais bêtement. J’ai mis de la musique, ouvert une bouteille de vin ( je déconne hein ). De la musique SADE et puis un morceau brésilien que nous écoutons depuis 15 ans maintenant  » aujourd’hui je suis heureuse et je le chante parce que tu es là avec moi et je t’aime déjà » c’est vrai je l’ai tout de suite aimé malgré la boule au ventre ( je raconterai un autre jour ma grossesse, tu ne seras pas déçue ).

J’ai voulu faire un truc  » à l’américaine » pour l’annoncer à Mister T. genre : le test emballé dans du papier cadeau – je précise que je l’avais essuyé –  ( comment ? je suis originale ? carrément ! ) . Sauf qu’il n’a jamais ouvert ce fameux paquet…. En arrivant à la maison, il m’a embrassé, m’a regardé et m’a dit  » non?? c’est vrai?? je le vois, je le vois sur ton visage? on va avoir un bebe !!) Voilà je ne peux rien lui cacher, il l’a vu en moi tout de suite dés que son regard s’est posé sur le mien.

Nous nous sommes retrouvés tous les 2 à fixer « les étoiles » main dans la main sans parler, je m’en souviens comme ci c’était hier….

Aujourd’hui MelleM. a 3 ans et 4 mois, son prénom n’a pas été source d’échange et d’hésitation mais une évidence. Je l’aimais depuis toujours, et lui a appris à l’aimer avant même d’envisager d’avoir des enfants, peut-être l’amour que nous avons en commun pour le Brésil car il est assez répandu de l’autre côté de l’océan.

Depuis ce Noel 2009, Mister T est PAPA et quel PAPA…  Je peux le dire : JE NE POUVAIS PAS REVER MEILLEUR PERE POUR MON BEBE !  ( c’est pas le monde des bisounours non plus hein, je te ferai un post sur la vie à 2 mdrrr ).

Quelques photos de ce dernier weekend ensoleillé de l’année 2013

IMG_0960

IMG_0951

IMG_0954

IMG_0984

IMG_0927 IMG_0929 IMG_0935 IMG_0947

IMG_0928

IMG_0996 IMG_0999 IMG_1000

Je vous souhaite beaucoup d’amour et de bonheur pour cette fin d’année 2013 et beaucoup plus pour 2014.

XOXO S.

Instagram et nous

IG ET NOUS

Pour commencer, je souhaite vous remercier car vous êtes de plus en plus nombreux à me rendre visite et de mon côté j’ai le sentiment de ne pas vous le rendre suffisamment …Entre le boulot, Melle M., les imprévus de la vie quotidienne ce n’est pas si simple. Je viens à mon rythme avec le temps dont je dispose, alors je tenais à vous remercier de votre présence.

Ps : merci d’avoir poser ta journée pour lire cet article 🙂

Cela fait quelques temps déjà que je suis une inconditionnelle d’instagram un réseau social (RS) qui me convient carrément plus qu’un facebook and co, surtout quand tu aimes la photo comme moi 🙂 J’ai même réussie a engrener MisterT qui pourtant était anti-RS et maintenant il poste au moins une photo par jour! Ce qui est vraiment Top avec Instagram c’est ce sentiment de proximité, de partage, on a l’impression de vivre en communauté : c’est assez étrange mais j’adore mes petits échanges avec mes copines IG, on arrive à créer des liens virtuels et qu’est ce qu’on peut se marrer quelques fois ! Cela m’a aussi permis de rencontrer en chair et en os ( tu vas adorer ahaah), Stéphanie alias Pomverte, depuis nous sommes amies et ça c’est la magie instagram. Bien sûr son succès est aussi lié aux filtres qui malgré une nuit courte te permettent un « selfie » no makeup et faire ressortir la Heidi Klum qui sommeille en toi  (bon on peut rêver non?.

Même la presse en a fait les éloges , certaines personnes sont carrément sollicités pour du boulot, des interviews magazines, des créations etc… Selon la presse, cette application rendrait le quotidien moins morose car on va faire un effort visuel pour tout ce qui nous entoure : dresser une table, mettre en valeur ses plats, faire du  » OOTD »… Ton mec est alors au paradis car tu cuisines beaucoup plus mais par contre il doit attendre 20 minutes avant de manger car il faut trouver la bonne lumière, le bon angle… Et seulement après 20 prises il peut enfin manger froid mais tout seul car une fois ta photo postée tu guettes les likes et commentaires, conclusion tu n’as même pas eu le temps de manger, pour le grand plaisir de ta balance bref tu as trouvé un compromis !  Je schématise à fond mais on est pas loin de la réalité.

J’avais d’ailleurs lu un article sur l’excellent blog révérencieux qui m’avait interpellé avec une vidéo diffusée sur youtube pour le moins parlante et là tu te dis ..ALLO QUOI T’ES UNE FILLE ET T’AS PAS D’INSTAGRAM ?! Sans déconner CA FAIT PEUR, j’ai donc fait une cure de désintoxication NO IPHONE – bon j’étais en vacances et je n’avais pas de réseau – et je peux te dire que les 4/5 premiers jours tu en chies, tu te réveilles la nuit avec des sueurs froides, tes doigts ne cessent de tapoter sur tous les objets qui ont le malheur de se mettre en travers de ton chemin ( bon ok c’est mon côté marseillais ( sans rancoeur les copines:) ) et une fois que tu as survécu  au crash-test  » je peux survivre sans mon iphone », tu fais péter le champagne pour oublier ton telephone…. !  Jusqu’à la semaine suivante car tu peux (enfin) capter le wifi… bref le iphone est une drogue dure !

L’envers du décor :

Dernièrement certaines personnes ont découvert des comptes à caractère pedo-pornographique qui circulaient en toute liberté avec des milliers d’abonnés ( c’est le pire je crois!!!)  Nous le savons cela a toujours existé mais je ne comprends pas comment INSTAGRAM peut permettre ce genre de chose, comment ne pas s’en rendre compte? Comment des milliers de connards peuvent s’abonner à ce genre de profil ?!  Les photos de profil étant déjà louches, je ne comprends pas comment cela peut passer entre les mailles du filet ! …. Malgré ses horreurs, la solidarité des utilisateurs d’instagram s’est faite ressentir sans plus attendre et grâce à la mobilisation d’un millier de personnes en quelques minutes seulement, les comptes répugnants ont été supprimés et dénoncés au gouvernement via internet.

ET là tu te remets en question… Que ce soit sur instagram ou sur le blog, est ce que je dois continuer à poster des photos de mon enfant ? Quels sont réellement les risques ? etc.

Je sais que nous sommes très partagées sur le sujet, y a celles qui ne le font pas par crainte et celles qui le font quotidiennement et honnêtement je peux comprendre le point de vue de chacune d’entre elles. Sauf les extrémistes qui se permettent de porter un jugement bien trop dur! J’ai surtout envie de dire chacun est libre de faire ce que bon lui semble.

Il y a tellement de blogs lifestyle/ famille que j’affectionne, j’adore lire leurs petites tribulations, voir l’évolution de leurs bambins, et voir toutes ses belles photos pleine d’amour! Je me dis qu’un jour leurs enfants seront admiratifs de leurs blogs et je trouve ça cool ( je ne sais pas si le mot « COOL » s’utilise encore, je pourrais aussi dire  » je trouve ça FRAIS » mdr)

Voilà je suis partagée, j’ai des doutes est ce que c’est bien ou mal… mais je sais une chose, je n’ai pas envie que certains malades ( je vais rester polie) nous privent de choses que nous aimons faire !! Si j’ai envie de poster une photo de ma fille je veux le faire en toute liberté et sereine, sans avoir la boule au ventre parce que des tarés peuvent l’apercevoir …  Des psychopathes, nous en croisons tous les jours sans le savoir et ça ne va pas nous empêcher de sortir, non?

Nous serons toujours là pour essayer de protéger nos enfants, nous ferons toujours de notre mieux pour les préserver mais il ne faut pas que cela nous empêche de vivre comme nous le souhaitons.

Bref, c’est un sujet très délicat, le but n’étant pas d’ouvrir un débat, j’avais juste envie de partager avec vous mon ressenti. Je pense que nous sommes nombreuses à se poser la question. Car même si je n’ai pas envie de me priver de ma liberté de mettre ou ne pas mettre des photos de ma fille, je ne peux pas nier que cela me prends quand même la tête, sinon je n’aurai pas écrit ce post :).

DO WHAT YOU WANT, WITH LOVE, Signé Soeur Happiness (je ne pouvais pas terminer sans une pointe d’auto-dérision, cordialement )

XOXO S.